En traînant sur Pinterest - donc comme les trois-quarts d'entre nous, en allant voir une image et en terminant 2h après sur totalement autre chose *truestory* -, mon regard a été attiré par les Buddha bowls (bols de Bouddha).

Il s'agit de magnifiques bols principalement végétariens qui marient des aliments cuits et crus. Il n'y a pas particulièrement de ligne de conduite mais plutôt une idée principale: mettre les légumes à l'honneur!


Comment faire son Buddha bowl?



1. Choisissez un bol un peu différent de d'habitude, plus grand, plus coloré.
2. Commencez avec une base de légumes verts, la plupart du temps, avec de la salade simplement.
3. Ajoutez tous les légumes et légumineuses qui vous font envie, qu'ils soient chauds ou froids... Osez le mélange! (Il est aussi possible d'y ajouter des céréales ou de la viande pour ceux qui le veulent.)
4. Parsemez le tout de graines ou de germes en tout genre.
5. Ajoutez-y une sauce au choix pour colorer votre repas.





Et voici mon premier essai ! 


Sur une base de salade de roquette et d'épinard, j'ai ajouté du riz méditerranéen, un burger de tofu, des tranches de concombres, des champignons et un demi avocat; le tout, saupoudré de graines de sésame et de lin avec un peu de vinaigre balsamique! J'aime le mélange des couleurs, des saveurs, la mise en avant de ce que la terre nous procure et la simplicité du plat. 

Et je peux vous l'affirmer.. 
Aucune sensation de faim possible après!




Cette année, j'ai décidé de m'offrir un cadeau de Noël, un cadeau de moi à moi!
D'ailleurs, ne dit-on pas qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même?

Mais ce cadeau est un peu particulier...



En effet, cette année, j'ai décidé de m'offrir du temps!
*mais qu'est-ce qu'elle nous chante celle-là*


Cela peut paraître fou mais quand je réfléchis à ce que je désire réellement, c'est une des seules choses qui me vient à l'esprit (bon j'ai aussi envie de 5000€ mais on ne peut pas tout avoir :p)


Ce temps, j'ai envie de me l'offrir de 3 manières différentes.


Premièrement, dans mes projets de vie.


Ces dernières années, je les ai passées à courir! 7 déménagements en 6 ans, 2 voitures, 1 emploi qui est passé de contrat de remplacement à un cdd à un cdi, l'adoption de 2 chats et j'en passe... Désormais, j'ai envie de me laisser le temps de profiter de la vie. Arrêter de courir après mes grands projets de vie: une maison, une plus grosse voiture, un bébé ou autre! J'avance vite dans la vie... Trop vite! Et finalement, je profite à peine de ce que j'ai.




Deuxièmement, dans mon quotidien.


De manière générale, je suis toujours submergée par 45 000 idées, des invitations à tout-va, des films à regarder, des séries en retard, des discussions Facebook, des snap à visualiser et au final... Je passe bcp de temps soit derrière des écrans soit à me dépêcher pour faire tout ce que j'ai envie de faire. Désormais, j'ai envie de prendre le temps de jouer avec mes chats, de me balader au calme encore plus que ce que je fais maintenant, de m'occuper de mes plantes, de prendre 3h au restaurant si j'en ai envie, de passer une matinée sous la couette à refaire le monde avec mon homme. J'ai envie de suivre un mode de vie beaucoup plus slow, quitte à laisser tomber 2-3 choses et cela me demande en partie de me déconnecter petit à petit.




Troisièmement, dans le travail que je fais sur moi.

 
J'ai envie de me laisser le temps de grandir, d'évoluer, de m'améliorer. Je suis assez impatiente et je veux que les choses avancent vite! Mais la vie ne se passe pas comme ça. Par exemple, en commençant le sport, j'ai eu envie de voir des résultats en quelques semaines... Autant dire: impossible! Du coup, je suis déçue, j'ai envie de passer à autre chose alors je change ma façon de faire et je m'éparpille vite. Le travail que j'effectue avec la psy est d'ailleurs extrêmement difficile à ce sujet puisque là pas le choix, je ne sais pas forcer mon avancement. Désormais, j'ai envie d'accepter que pour certaines choses, il me faut du temps.


Je pense que la vie m'a appris cette année que ma façon de vivre ne me convenait plus.
Trop de stress, trop d'obligations, trop peu de temps.
Ma vision du monde change et ce qui est sûr, c'est que je me rends compte
que ce qui compte n'est pas matériel finalement.

Passez de bonnes fêtes









Bonjour bonjour!


Parmi les choses que j'ai envie d'améliorer l'année prochaine, j'aimerais être
plus "eco-responsable" et « eco-consommateur »!



J'ai lu divers articles et différents modes de vie pour ne plus jeter que l’équivalent d'un bocal par mois ou encore limiter sa garde-robe! Mais sans vouloir rentrer dans des challenges aussi compliqués, j'aimerais simplement limiter mon empreinte environnementale et en grande partie au niveau de ma cuisine (un article sur le reste de mes projets au niveau de la maison suivra bientôt).

Alors oui, c'est vrai, comme j'ai pu lire à de nombreuses reprises, rouler en Hummer et ne pas jeter ses pelures de patates... Tout est une question de relativité! Mais un petit geste vaut toujours la peine je pense :)

Du coup, voilà quelques petites astuces que je compte bien mettre en place
dès l'année prochaine dans ma cuisine !

-        Ne plus utiliser d'aluminium ou de sachets en plastique pour mes tartines de midi mais bien des boîtes, comme à l'ancienne! Même si je le fais la plupart du temps, il m'arrive encore d'emballer à la va vite mon repas.

-       Tenter d'utiliser au maximum les pelures et autres déchets de légumes/fruits. Saviez-vous par exemple qu'il est possible de faire sécher la peau des oranges pour la mixer et en faire de la poudre utilisable pour des soins visage? Ou encore, que se masser le visage avec l'intérieur d'une peau d'avocat était très hydratant et régénérant? 

-       Continuer à faire pousser moi-même mes pousses de légumes et autres germes, mais aussi reprendre l'habitude d'avoir mes herbes en pot au lieu d'acheter par exemple 3 branches de menthe dans un emballage plastique...

-       Ne plus emballer chaque légume, chaque fruit dans un emballage plastique jetable lorsque je fais mes courses mais bien prendre un grand sac réutilisable ou une caisse en carton.

    -       Faire pousser au maximum les noyaux d'avocat, les feuilles d'ananas, les pépins de 
    fruits et j'en passe! Un moyen de se faire un joli coin plantes sans débourser un euro
    de plus!

    -     Manger encore plus de légumes frais que ce que l'on fait pour l'instant pour limiter
    au maximum les boîtes de conserves et autres emballages! J'ai redécouvert comme
    cela simplement le goût des vrais haricots verts <3

   -       Broyer les coquilles d'œuf et les utiliser pour enrichir la terre.


-       Utiliser mon Thermos chez Starbucks. Outre le fait que l'on reçoit une réduction sur le café en faisant cela, mine de rien, on évite un gobelet à chaque passage qui file à la poubelle moins de 5 min après.

-       Donner, amener au boulot ou proposer la nourriture dont je ne ferai rien et que j'ai tendance à vite mettre à la poubelle! Je ne dis pas ici de me débarrasser de mes crasses, loin de là! Mais il arrive souvent que lorsque l'on fait un gâteau à la maison par exemple, il reste une ou deux parts qui finalement restent là avant de finir à la poubelle vu nos horaires alors que cela pourrait faire le bonheur de mes collègues.

-       Prendre l'habitude d'utiliser des bocaux et autres bouteilles en verre. Et ainsi faire mon lait d'amande maison, mon jus de pommes ou mes bouteilles d'eau par exemple. Mais aussi acheter mes fruits secs en vrac comme il est possible de le faire dans certains Lidl.



-       Et pour finir... Utiliser ce qui reste dans le frigo même si c'est conceptuel! 2 tomates un peu molles, des restants de légumes, et hop une ratatouille! 2-3 patates douces qui commencent à ramollir et hop une petite purée! Quelques fruits abîmés et c'est parti pour une confiture maison. Sans manger quoi que ce soit de moisi (je ne parle pas de sacrifier sa santé non plus :p), j'ai tendance à ne pas me casser la tête et tout mettre à la poubelle au lieu de tenter une soupe, du pain perdu ou encore un tian de légumes! 


Je me doute que cela doit paraître bien petit à l’échelle mondiale mais ce n’est qu’un début. 
J’ai bien envie de voir ce qu’il est possible de faire et les économies qui peuvent en découler même si ce n’est pas le but premier.











Après les évènements de ces derniers jours, je n’avais pas du tout la tête à écrire. Mais un phénomène m’a beaucoup marqué : les gens ont l’air de découvrir que leur vie est limitée et qu’il faut profiter de chaque instant. Seulement, sachez-le, c’est la réalité !

Voici pourquoi, j’ai envie de vous parler de l’importance de ce « moment présent ».

Combien de fois en profitons-nous réellement ?

Personnellement, je me suis rendue compte il y a peu que je le faisais très rarement ! Je suis très souvent stressée par ce qui va arriver, la manière dont les choses vont se passer ou encore en train de réfléchir à ce que j’ai fait le jour précédent, si j’ai bien fait, etc. alors qu’au moment même où je me perds dans mes pensées, il ne se passe rien de fâcheux.

Pour exemple : je suis dans mon canapé, chez moi, bien au chaud et je suis énervée et stressée. Enervée d’avoir eu un sale dossier au boulot et stressée de ne pas savoir comment je vais le gérer demain ! Je gâche mon temps à penser ce qu’il y a eu et ce qu’il y aura. Et mon cerveau, lui, continue de tourner !
Mais au final… je ne profite absolument pas (et je ne m’en rends même pas compte) qu’à ce moment-là, je suis juste au chaud chez moi, dans un cocon de sécurité et qu’il ne saura rien m’arriver. Et je ne profite pas de l’odeur des marmites qui mijotent, du son du dessin animé rassurant à la télévision, de la douceur de mon plaid.

En effet, mon cerveau est pris par ce qu’il s’est « passé » et ce qu’il y aura dans le « futur » mais pas du tout par le moment « présent », alors qu'il est tellement rassurant.



Et pourtant, il est très important de faire des pauses dans nos angoisses
et nos stress quotidiens.

Mais comment se les octroyer et se détendre quand même en étant dans son bain, on réfléchit à ce qu’on va mettre demain ?

Voici 3 petites choses que je mets en place pour pouvoir en profiter et juste mettre 
mon cerveau en pause !

On instaure un rituel de détente



Dans la frénésie du quotidien, les obligations sociales, les enfants qui crient pour ceux qui en ont, les animaux qui courent partout, on ne fait pas de pause ! Du coup, on rentre du boulot, on se jette sur le repas, on se douche, on fait toutes nos petites tâches et on se retrouve écroulée dans son lit. Voici le meilleur moyen de n’absolument pas profiter du moment présent.
Pour contrer à cela, j’ai mis en place un petit rituel de détente qui consiste à me faire un thé, prendre mon livre et me coucher 10 min plus tôt avec une bougie. Oui, seulement 10 min. Mais pendant ces 10 petites minutes, j’éteins tout et je déguste mon thé en prenant le temps de le savourer, de sentir la chaleur de ma tasse entre mes mains et j’attrape mon livre pour lire quelques pages aux lueurs de la bougie.
L’intérêt de faire cela, c’est de se reconnecter avec soi-même, de créer un cocon rassurant avec rien d’autre à se dire que « ici, maintenant, c’est mon moment à moi ».
Trouvez-vous quelque chose qui vous plait, une façon de vous créer votre propre moment.

On se scanne


On se quoi ? On se passe un scanner mentalement ! Oui oui ! Pour faire simple, on se place au calme où l’on désire et on pense à chaque partie de son corps et à ce qu’on ressent.
On débute par les pieds et on se concentre dessus, sur les sensations de chaussettes, la petite douleur à l’orteil,… Puis, on remonte aux chevilles, au mollet et ainsi de suite. Cela ne doit pas durer des heures. Juste le temps de sentir
que telle partie du corps est fort tendu, telle autre est souffrant. Cela permet de se rendre compte de l’importance de notre corps pour affronter nos tâches quotidiennes, de notre présence dans la vie et de ce que l’on ressent à l’instant présent.


On arrête tout et on observe


Parfois, quand je suis entourée par plusieurs personnes et que je n’arrive pas à suivre toutes les discussions, j’ai l’impression de voir les heures filer et de me retrouver déjà dans la voiture de retour avant d’avoir pu donner mon propre avis. Quand c’est comme ça, j’arrête tout. Je me tais, je recule légèrement ma chaise et je regarde la vie continuer son cours. Je regarde mes amis qui parlent, rient, discutent et je profite du moment présent.
Vous pouvez faire pareil à n’importe quel moment. En train de travailler et d’avoir l’impression de ne pas avoir le temps ? Posez votre dossier, regardez autour de vous vos collègues, votre bureau et regardez toutes ces choses qui sont positives autour de vous. Cela peut paraitre fou, mais 2-3 minutes d’arrêt peuvent changer toute notre vision de la situation.

Ce que je vous propose…


C’est d’essayer une de ces 3 techniques plusieurs jours de suite et d’essayer de regarder votre vie se dérouler au moment-même où elle se déroule. En profitant réellement de chaque petit détail.


Nos vies sont tellement merveilleuses ! 
Ce serait dommage de passer à côté vous ne trouvez pas ?

*Le chat lui... il a tout compris*

C’est un article un petit peu particulier que j’écris aujourd’hui, un article blablatage à 100%.

Vous voilà prévenu(e)s…

Et oui, j’ai eu de nombreuses passes question « blog ». J’en ai commencé un
premier en concertation avec ma psy sur le sujet de la beauté pour tenter de compenser mon manque de confiance en moi. Puis, mon travers m’a rattrapé et je n’ai plus su affronter le regard des gens, je me sentais trop sensible sur la toile, trop timide, limite gênée du peu que j’avais à apporter sur cette plateforme énorme.
J’ai ensuite commencé mon compte Instagram qui m’a procuré beaucoup de plaisir et j’ai ouvert à nouveau un blog pour partager quelques recettes. Mais la vie m’a rattrapé et j’ai dû me reconcentrer dessus. J’en avais besoin. J’avais surtout besoin d’apprendre ce qui me tenait réellement à cœur au lieu de changer à chaque fois d’idées, de douter de moi, etc. J’avais besoin de me trouver.
3 mois de réflexion qui m’ont amené à me rendre compte de ce qui me dérangeait avec cette envie d’écrire et ce manque de mise en place : je me fixais une limite d’action trop étroite. Je partais dans une idée de « blog beauté » ou « blog de recettes » en tentant un lifestyle assez difficile à mettre en place quand on n’est pas photographe. 

Alors que ce qui me tient à cœur, c’est simplement le fait de partager mes idées.

Ce qui me manque, c’est de pouvoir écrire de la même manière que je tiens mon journal intime. Journal que j’ai toujours tenu par intermittence depuis ces 10 dernières années (voir plus ?). J’aime écrire. Je le fais tous les 2-3 jours dans le train. J’en ai besoin et je pense que la quantité de carnets remplis chez moi peuvent en témoigner ^^

Depuis quelques temps déjà, je me rends compte également que ce qui nous manque à tous, c’est de la positivité ! Une façon de voir la vie de manière plus légère, plus douce. Beaucoup de personnes autour de moi se sont mises au sport et au « healthy » pour se sentir bien dans leur peau. Avant de se retrouver dans une sorte de compétition qu’elles ne gagneront jamais. Celle de "il y aura toujours mieux". Il en est de même pour les personnes qui voyagent, travaillent ou encore se lancent dans n’importe quelle activité. On est dans un monde de compétition excessive où beaucoup de personnes s’y perdent. Un monde de « marche ou crève » auquel je n’adhère pas puisque de là, démarre une auto-flagellation qui n’apporte souvent que du mal. Je ne tombe pas de la dernière pluie, loin de là. J’ai moi-même une façade très froide, je sais bien qu’il s’agit de la nature humaine. Mais faut-il du coup obligatoirement la suivre ?


C’est exactement cette positivité que j’ai envie de partager. J’ai la chance d’être très bien entourée, j’en ai fait le choix. Psy, coach sportif, nutritionniste et bientôt yoga. Je me rends compte de la beauté de la vie et j’ai simplement envie d’en parler. La beauté se trouve à tout niveau. Dans le choix d’une nouvelle alimentation, dans l’essai d’une recette, dans un moment pour soi, dans une nouvelle activité, dans un peu de shopping plaisir qu’on se fait et j’en passe.

En me baladant sur internet, j’ai eu beaucoup de mal à trouver des articles sur cette « positivité » possible, sur la façon de voir les choses différemment et d’en profiter (d’une autre manière qu’en lisant un article qui vous promet qu’en 5 points vous aurez confiance en vous).

J’ai décidé de faire de ce blog une bulle. Une bulle de bonheur, de légèreté, de douceur. Un endroit où les conseils ne sont pas excessifs et où je ne cherche absolument rien d’autre qu’à partager les conseils que je reçois moi-même, les réflexions que je peux avoir ou les découvertes que je fais.

Et j’ai envie de vous emmener avec moi !


Je suis certainement utopiste même si je ne me lance pas dans cette idée avec l’intention de changer le monde mais je n’ai plus envie d’être stoïque, de regarder les choses se noircir autour de moi et de garder cette bulle pour moi.
Avec le temps, je verrai pour certainement re décorer ce blog et le rendre également plus doux, plus léger. Mais je ne me fixe rien de plus que de reprendre plaisir à écrire pour l’instant.

J’espère que cela plaira. Et si ce n’est pas le cas, j’espère y construire un cocon qui me fera du bien personnellement.



Passez une belle journée !